Le volcan du Piton de la Fournaise

 


RANDONNEE

Le balcon
du Dolomieu


ERUPTIONS


RANDONNEES

LISTE DE DIFFUSION



SOUVENIR

Neige au volcan




DECOUVRIR

ressources svt

SVT Réunion
Ressources pédagogiques et scientifiques



HOMMAGE

Hommage à Katia
et Maurice KRAFFT





 




ACTUALITES DU SITE
Samedi 30 Mai 2015

  • LA FOURNAISE EST EN ÉRUPTION DEPUIS CE DIMANCHE 17 MAI à 13H45.

  • Moins d'activité visible actuellement du fait de l'élévation du cratère

  • Accès à l'enclos interdit au public

VENDREDI 29 MAI 21 h



image-1

Emmanuel LAURET (cliquez pour agrandir)

Activité calme depuis quelques jours et ce soir les webcams ne sont pas très causantes... La météo n'est peut-être pas très bonne, pourtant les prévisions de Météo France n'annonçaient pas de mauvais temps.
Quoiqu'il en soit, nous vous donnerons ce soir des nouvelles "Facebook". La dernière photo de Emmanuel Lauret mise en ligne hier soir a fait le buzz! 105 000 personnes atteintes et bientôt 1000 partages (et cela ne cesse de croitre); les félicitations ont été nombreuses. Biensur ces magnifiques photos artistiques n'ont pas pour ambition de traduire la réalité, la pose longue permet d'obtenir des effets visuels étonnants et très lumineux. Mais quel plaisir de visualiser cette belle voute céleste, la plaines des sables baignée par la lumière blanche des phares de voitures et la Fournaise qui illumine le second plan de son plus beau panache orangé...
Nous envisageons de vous proposer prochainement une sélection des plus belles photographies reçues récemment, et je peux vous dire que la qualité sera au rendez-vous... Si vous avez envie de figurer sur notre site, n'hésitez pas à nous envoyer vos chefs d'oeuvre!

D'autres informations, l'bservatoire volcanologique du piton de la Fournaise a mis en service jeudi une nouvelle caméra installée au niveau du piton de Bert et braquée en direction de l’éruption.





Par ailleurs, nous vous proposons une petite galerie de photos que nos amis et de fidèles internautes ont eu la gentillesse de nous envoyer. Nous les remercions par avance.

image-1

Club photo DECLIC



Fournaise.info sur le terrain…

Nous étions au volcan dans la nuit de vendredi à samedi pour faire le point sur cette éruption au bout d'une très belle première semaine, et on peut vous dire qu'il fait sacrément FROID!!
Polaire et coupe-vent ne sont pas de trop, avec un temps parfaitement dégagé (météo exceptionnelle) une température de 3°C nous attendait au parking de Foc-Foc et beaucoup de vent au bord de la crête! les flaques d'eau gelées et le givre tout le long du sentier, on se serait cru en Lorraine ou dans le Haut-Jura!...

image-1

Nous en profitons pour vous donner quelques conseils: la randonnée jusqu'au Piton de Bert dure environ 1h30 en marchant bien, le retour est un peu plus long avec la fatigue. Le sentier est très facile, plat et bien balisé; aucune difficulté. Les première lueurs du jour font leur apparition dés 6h, n'arrivez pas en retard car le soleil pointe le bout de son nez dés 6h40; et après ce n'est plus du tout la même ambiance. Nous avons été gâtés par cette très belle météo et par de belles fontaines de lave, mais les choses évoluent très vite et notre volcan semble bien capricieux car 1h plus tard on ne voyait plus que de la fumée!... l'activité semble donc très irrégulière et confirmerait les hypothèses de l'observatoire de volcanologie qui pense que la situation pourrait bien évoluer (apparition d'une 2° fissure?...).



Comme la sismicité est toujours importante, on ne peut accéder à l'enclos et c'est bien dommage car on est quand même à environ 300m du cratère… la vue est belle mais vous verrez sur les photos ci-dessous que l'on n'est pas très proches du spectacle.

En conclusion, un beau spectacle mais dont l'intensité varie beaucoup… à une température TRES froide, mais le lever du jour sur la Fournaise reste un spectacle incroyable et très impressionnant.

image-1


Bulletin de l'observatoire du 22 mai 19 h

L'éruption qui a débutée le 17 mai sur le flanc sud-est du Piton de la Fournaise se poursuit.

Activité sismique :
Depuis 30 heures le trémor montre des fluctuations importantes avec des périodes durant lesquelles sont niveau double.

Depuis le début de l’éruption 101 séismes Volcano-tectoniques (20/j en moyenne) ont été identifiés ainsi que 28 effondrements. Plus particulièrement, au cours des dernières 24 heures, 17 séismes Volcano-tectoniques ont été identifiés ainsi que 3 effondrements.

Mesures géochimiques (Gaz Volcaniques) :
Le flux de SO2 a atteint un pic le 17 mai avec une dispersion principale du panache dans le secteur nord (Partage) et ouest (Enclos) ; depuis on observe une diminution progressive du flux de SO2, d’environ un facteur 10.
Les débits de lave estimés à partir des émissions de SO2 pourraient avoir évolué d’environ 47 m3/s le 17 mai à moins de 10m3/s depuis le 20 mai

Mesures de déformation :
Pas de changement significatif depuis le début de l’éruption à savoir pas de déflation du sommet et de la base du cône sommital.

Phénoménologie :
Sur le terrain. Au cours de la nuit entre le 21 et le 22 mai, des observateurs rapportent que d’importantes variations de l’activité étaient visibles avec notamment à 3H du matin une augmentation de la hauteur des fontaines (au-delà de 50 mètres de haut), l’effondrement d’une partie du cratère en construction et la mise en place d’un nouveau drain de lave très fluide en rive droite de l’écoulement principal.


Dimanche 24 mai, Olivier LUCAS-LECLIN était sur le terrain :

"Voici quelques photos de cette nuit de samedi au moment du regain d’activité, du grand spectacle ! Hypnotisant… Un ciel étoilé de toute beauté, presque personne sur l’éruption… Magique !"

image-1

Olivier LUCAS-LECLIN

image-1

Photos TwinLions

Un grand merci à Sébastien TREMEGES
qui partage avec vous cette magnifique série consacrée à la Fournaise
Leur site web


Depuis mercredi, on note une forte concentration de dioxyde de soufre, les seuils d’alerte ont d'ailleurs été dépassés (personnes sensibles s'abstenir…).


webcam


Où voir l'éruption ?

1. Depuis le Pas de Bellecombe, mais bon courage!! pas grand-chose à voir, si ce n'est le panache de fumée et les milliers de voitures la nuit!

2. Au parking Foc Foc du GR.R2 (2km avant d'arriver au Pas de Bellecombe, sur la droite). C'est le point de départ pour marcher et s'approcher des plus beaux points de vue. Nous vous le conseillons.

- Si vous voulez joindre le Piton de Bert depuis le parking Foc Foc, il faut compter 1h30 aller/1h30 retour (pour un marcheur "normal") pour effectuer les 6 kms.

- Si voulez joindre le Nez Coupé du Tremblet depuis le même parking, comptez 3 à 4h de marche pour l'aller… et un peu plus pour le retour. ATTENTION! quand on marche de nuit, c'est quand même plus éprouvant, surtout pour le retour. La fatigue accumulée et l'envie de rentrer chez soi se font sentir, il ne faut pas présager de ses forces… Il fait froid: emportez une polaire, de l'eau, des barres énergétiques…car vous êtes à 2500m d'altitude en haute montagne !

3. Depuis la route des laves: mais pour le moment, la visibilité est limitée et peu spectaculaire…

Prévisions météo pour les prochains jours au volcan :



Nous vous proposons une sélection des plus belles photos reçues (cliquez pour agrandir)
Un grand merci à nos amis photographes qui partagent avec vous ce magnifique spectacle.


image-1

Photos des internautes





Un grand merci à Eric Gentelet pour cette belle vidéo.



image-1

Loïc HERODE : Des images et une ambiance à jamais gravées dans ma mémoire.
Éruption du piton de la Fournaise du 21 Mai 2015.


Sa page facebook


Vidéo Réunion première



Les coulées vont-elles atteindre la route nationale 2 ?

L’observatoire volcanologique n’exclut pas que la lave finisse par traverser la route avant de se jeter dans l’océan Indien. "Les pentes vont accélérer la coulée, tomber sur un plateau puis sur la forêt qui va ralentir sa course. Mais si le débit se maintient, il n’y a pas de doute : ça devrait avancer de plus en plus vers la mer", déclare Nicolas Villeneuve à l’AFP.
La lave a traversé la RN2 pour la dernière fois en 2007. L’éruption avait duré un peu plus d’un mois et 120 millions de m3 de lave avaient été déversés par la Fournaise. L’éruption la plus longue, en 1998, s’était prolongée six mois.

Avec notre partenaire Clicanoo.re


image-1

Photos des internautes


Photo Kelly Maillot





Eruption visible depuis la webcam

webcam


Le communiqué de la préfecture


Après l’augmentation de l’activité sismique constatée ce matin, le Piton de la Fournaise est entré en éruption ce jour, dimanche 17 mai 2015, à 14h. D’après les renseignements fournis par l’observatoire volcanologique, l’éruption a lieu dans l’enclos, sur le flanc Est-Sud Est du cône central, secteur « Château fort ». En conséquence, le préfet de La Réunion a déclenché ce jour à 14h la phase d’alerte 2-2 « éruption en cours dans l’enclos » du dispositif « ORSEC* Volcan ». Une reconnaissance plus complète va avoir lieu. L’accès du public à l’enclos Piton de la Fournaise est interdit jusqu’à nouvel avis, que ce soit depuis le sentier du Pas de Bellecombe ou depuis tout autre sentier, ainsi que le poser d’hélicoptère dans la zone du volcan.


Avril 2015 : Sismicité profonde sous le piton de la Fournaise


Depuis la fin de l’éruption du 4 février, qui avait duré douze jours, le piton de la Fournaise n’a pas relâché la pression : en deux mois, l’observatoire volcanologique vient d’enregistrer 168 séismes profonds, entre 1 et 7 kilomètres sous le niveau de la mer.

La situation est inhabituelle au piton de la Fournaise et il s’agit d’événements « assez rares » souligne l’équipe scientifique de Bourg-Murat : alors que moins de 600 séismes profonds ont été comptabilisés en dix ans (depuis 2004), soit 4 par mois en moyenne, on en a dénombré 80 par mois entre le 16 février et le 22 avril dernier, 168 exactement. Dans le même temps, au contraire, les séismes superficiels se comptent sur les doigts des deux mains.

« On sait qu’il se passe quelque chose, explique Nicolas Villeneuve, directeur de l’observatoire. Et ils sont localisés essentiellement vers - 5 kilomètres. » La comparaison est tentante avec la situation qui a précédé la mémorable éruption du piton Kapor (qualifiée d’« éruption du siècle »), car ces séismes sont distribués « le long du conduit de 1998 », année de cette éruption. Mais ces séismes sont cependant beaucoup plus faibles que ceux qui avaient précédé la crise éruptive de 1998. Les scientifiques s’interrogent donc sur la signification de ces événements qui pourraient suggérer le début du remplissage d’une chambre magmatique assez profonde, tandis qu’aucun signe de remplissage plus classique d’une chambre située vers - 2 kilomètres n’est observé.

« Nous sommes un peu démunis », avoue Nicolas Villeneuve. Car les moyens techniques d’aujourd’hui permettent de disposer de données que les moyens techniques d’il y a une quinzaine d’années ne permettaient pas d’enregistrer. Et comparer les deux situations s’avère plus qu’incertain. Ensuite, de tels « essaims » de séismes, en moins grand nombre toutefois, ont déjà été enregistrés en 2004, 2007 ou 2009, mais soit avant ou même après une éruption. Difficile d’y retrouver ses petits…




Des émissions de gaz et le sommet qui gonfle


Les scientifiques scrutent donc les signes d’une éventuelle migration du magma dans l’édifice volcanique, en se gardant de pronostiquer une nouvelle éruption, car il n’y a aucun signal clair en l’état actuel, même si les événements actuels pourraient contribuer à mettre en pression des zones de stockage du magma plus superficielles.

D’autres indices sont là cependant, comme le « gonflement continu du cône sommital » (la partie du volcan que les randonneurs escaladent pour monter au cratère Dolomieu) et la « présence de gaz magmatiques ». Ces derniers proviennent de deux sources qui confortent les observations sismologiques : le SO2 (dioxyde de soufre) est d’origine profonde (-5 km) tandis que H2S (hydrogène sulfuré) est plus superficiel. L’augmentation de ce dernier « pourrait résulter d’une perturbation du système hydrothermal. Ce dernier processus pourrait contribuer à la source de surpression détectée à faible profondeur sous le sommet ».

Enfin, les flux de CO2 (dioxyde de carbone) tendent à augmenter depuis le 15 avril, sur la zone de rift Nord 120 (zone de « faiblesse » ainsi repérée et constituée par l’axe volcanique entre le sommet du piton de la Fournaise et le piton des Neiges, orienté nord-ouest).

La prudence est donc de mise et d’ailleurs, depuis la fin de la dernière éruption, la préfecture n’avait pas levé la vigilance volcanique.

Au cours de ces deux derniers mois, le nombre et l’intensité des séismes superficiels sont pour leur part restés très faibles. Plus de 2000 éboulements « de petit volume » (une trentaine par jour) se sont par ailleurs produits dans les parois internes du cratère Dolomieu, chahutées lors de la dernière éruption. Ce sont donc ces séismes profonds qui sont à retenir.

François Martel-Asselin - clicanoo.re

UNE ERUPTION IMPRESSIONNANTE AU CHILI


Quelques jours après la double éruption du volcan Calbuco, dans le sud du Chili, le pays reste en alerte mais de nombreuses villes d'Argentine sont également recouvertes d’épaisses couches de cendres volcaniques. "Poussées par le vent, celles-ci ont progressé vers le nord jusqu’à la province de Buenos Aires.
Vendredi 24 avril, la capitale argentine s’est éveillée sous un ciel anormalement brumeux qui a entraîné la suspension de nombreux vols dans les aéroports. Les autorités sanitaires ont indiqué que ces cendres n’étaient pas toxiques mais pouvaient occasionner des malaises respiratoires, dermatologiques et oculaires. Endormi depuis 43 ans, le Calbuco, à quelques 1.000 km de Santiago du Chili, dans une région très touristique à cause de ses lacs somptueux, est entré en éruption, le 22 avril, projetant un épais panache de cendres, de pierres et de lave, haut de près d’une vingtaine de mètres. Les images sont spectaculaires. Le Calbuco, avec ses 2003 mètres d’altitude, est considéré comme l’un des volcans les plus dangereux du Chili."

Source : Journal "Le Monde"

image-1

Eruption du volcan CALBUCO



PREMIERE ERUPTION DE LA FOURNAISE EN 2015



fournaise.info

L'éruption qui a débuté le mercredi 4 février dernier s'est achevée 12 jours plus tard en soirée. Une éruption spectaculaire (surtout les premiers jours) qui ne fut pas aussi courte que la dernière en date (1 jour en juin 2014!). Visiblement, la lave prélevée provenait de couches peu profondes; les scientifiques vont désormais décrypter et analyser toutes les données emmagasinées pendant cette quinzaine. Pour revoir le film de cette belle éruption, ne manquez pas notre page qui lui est consacrée...





LA ROUTE DU VOLCAN RENOVEE…

fournaise.info

Photo et informations de notre partenaire le Journal de l'Ile de la réunion


La réfection de la route du volcan, dans la plaine des Sables et jusqu’au pas de Bellecombe, a commencé ce lundi 16 février au matin. Les nids de poule disparaissent peu à peu, comblés par un apport de matériaux acheminés sur place par une entreprise spécialisée de la Plaine-des-Cafres qui exploite une carrière de scories. Niveleuse et compacteur sont à pied d’oeuvre.

Les travaux devraient être achevés aujourd'hui même, mercredi 18 février. Les conditions météo délicates et une érosion déjà très marquée depuis quelques mois n'ont pas arrangé les choses; ceci dit, la question se pose sans cesse chaque année: cette route très touristique est mise à rude épreuve, et les voitures qui la fréquentent ne le sont pas moins!...

L'entretien d'une telle voie coûte une véritable fortune, la DDE et la Région Réunion réfléchissent actuellement à la mise en place d'un accès plus stable et moins fragile.

IMPRESSIONNANTE ERUPTION DU VOLCAN COLIMA

fournaise.info

Le panache a atteint près de 2 000 m d'altitude lors de cette nouvelle éruption explosive dimanche.Ses éruptions sont pour le moins impressionnantes. Le volcan Colima a de nouveau craché de la fumée, des pierres et des cendres, dimanche 15 février, dans le parc national Nevado de Colima, dans l'ouest du Mexique. La webcam, qui permet de surveiller en continu son activité, a permis de filmer la spectaculaire éruption explosive.



Les images en noir et blanc montrent le nuage de cendres s'élever au-dessus de la montagne. Le panache a atteint une altitude de près de 2 000 m, a indiqué Luis Felipe Puente, le coordinateur national de la protection civile, sur Twitter. Selon les autorités locales, il n'y a cependant aucun risque pour la population. Ce n'est pas la première éruption du Colima depuis le début de l'année. Le 21 janvier, la webcam avait enregistré des images en couleur montrant l'incroyable nuage de cendres. Une autre éruption, plus petite, avait également été enregistrée le 19 janvier.


FOURNAISE.INFO EST SUR FACEBOOK !

rejoignez nous et informez vos amis ...





BILAN DE LA CRISE DE JUIN 2014

fournaise

L'observatoire de volcanologie a fait le bilan de la dernière éruption de juin 2014, voici dans les grandes lignes la synthèse établie par les chercheurs: Cette éruption a eu lieu après 3,5 années de repos, elle était localisée à proximité du sommet du cratère Dolomieu. D'une durée de 20 heures, elle a été précédée par des signes annonciateurs:

1) l'apparition de sismicité excentrique profonde (15-20 km sous le niveau de la mer, 9 km au nord-ouest du sommet du volcan ; secteur de la Plaine des Palmistes) en mars et avril 2014

2) l’augmentation, sur la même période, des flux de CO2 du sol le long de la rift zone nord-ouest

3) l'augmentation du nombre et de l'énergie des séismes Volcano-Tectoniques à faible profondeur (< 1,5 km d'altitude) sous le sommet du Piton de la Fournaise

4) des variations de la composition des gaz émis au sommet seulement quelques jours avant l’éruption. L'augmentation des événements Volcano-Tectoniques a débuté 12 jours avant l'éruption.

Depuis 2007, l'activité plus modeste du volcan a suscité de nouvelles méthodes de surveillance déployées par l’OVPF :

1) les méthodes “JERK” et “MSNoise” ont été développées pour compléter le traitement des données sismiques

2) des inclinomètres de forage installés sur le rempart permettent de mesurer des déformations plus faibles et le transfert magmatique

3) le suivi permanent des émissions de gaz volcaniques au sommet, ainsi que les flux de CO2 dans sol à distance du sommet permettent de caractériser et quantifier des remontés de fluides volcaniques depuis différentes profondeurs. Parallèlement, la télédétection a permis des observations techniques instructives.

Conclusions:
Les analyses préliminaires des échantillons de lave et de scories suggèrent que la presque totalité du volume émis a résidé longuement à faible profondeur. Cependant, un petit volume de scories a un caractère plus « primitifs/chaud » pourrait témoigner d’une nouvelle injection de magma plus profond, qui aurait pu contribuer à déstabiliser le magma plus superficiel déjà stocké à faible profondeur. L’absence de déformations pré-éruptives et de sismicité profonde sous le sommet du Piton de la Fournaise durant cette crise pourrait s’expliquer par un faible volume de magma injecté.

L’ensemble de ces analyses repose sur les travaux de l’OVPF / Institut de Physique du Globe de Paris (IPGP) et des collaborateurs d’ISTerre (Grenoble), de l’Observatory Royal de Belgique, de SEAS-OI (Saint Pierre), du LMV (Clermont-Ferrand) et de l’Université de Turin.





TUNNELS DE LAVE

AVEC NOTRE PARTENAIRE RANDO-VOLCAN


fournaise.info

Contenues dans l’enclos du volcan, les coulées de lave sont rarement dangereuses pour la population réunionnaise. De ce fait, les nombreuses éruptions du Piton de la Fournaise restent un magnifique spectacle vraiment hors du commun, qui laisse derrière lui des traces indélébiles dans notre environnement.
Depuis le début des années 2000, des tunnels figés par une baisse plus ou moins rapide de la température de la lave ont été identifiés par des spéléologues et des passionnés de volcanologie. Sous la coulée 2004,  on peut découvrir pas moins de 6,3 kilomètres de galeries souterraines...

Visiter notre page consacrée à cette belle randonnée
et notre portfolio images grand format...



fournaise.info



JUIN 2014 : LE VOLCAN SE REVEILLE

fournaise
Photo AFP


Nos footballeurs ont tellement bien fait les choses, que dix minutes après la fin du match France/Suisse, notre volcan est entré en éruption !!!
Après trois années de calme plat, le Piton de la Fournaise frémit à nouveau. Une sismicité trois fois plus importante que d'habitude est observée à l'aplomb du cratère principal (magnitude 2) dés le mardi 10 juin.

Découvrez notre page spéciale consacrée à cette éruption.



LA FOURNAISE ET LES ARTS

Depuis quelques temps, nous souhaitions diversifier nos approches de la Fournaise et de ses multiples facettes en s'aventurant sur des pistes moins bien balisées!.. Après avoir abordé le volcan sous sa forme géologique, photographique et pédagogique, nous vous présentons désormais une rubrique plus originale "les artistes" dans laquelle nous envisageons la Fournaise en tant que source d'inspiration artistique. Vivre à la Réunion c'est ausi vivre avec un volcan actif qui dégage une sacrée énergie. "l'île intense" a inspiré de grands noms et de beaux talents, nous vous proposons d'en découvrir quelques uns dans ce nouveau chapitre.

fournaise.info
Klara Morhain "Les épidanses"





NOS DOSSIERS
ERUPTION du 2 avril au 1 mai 2007 :

Cette troisième éruption de l’année se déclare le 2 avril au matin vers 10 heures dans l’enclos, côté Saint-Philippe...Tout va alors très vite...

>>>
Découvrir cette exceptionnelle éruption en images

ERUPTION du 18 février 2007 :

" j'ai pu voir une énorme activité avec un cratère et des projections dans le Dolomieu côté Bory puis une faille qui fait tous le diamètre du Dolomieu avec des projections très actives...


>>>
Le résumé de cette éruption

ERUPTION du 30 août 2006 au 1er janvier 2007 :

L’éruption qui a débuté mercredi 30 août 2006 à 11h35 au sommet du Piton de la Fournaise se poursuit dans le cratère Dolomieu. L'activité très régulière, voir en hausse, de ce nouveau cratère reste un très beau spectacle qui mérite le déplacement.

>>>
Toute l'éruption en images


VIDEO

Vers le Dolomieu...
Octobre 2006


Après une nuit passée au gîte du volcan, l'équipe de "fournaise.info", se rend une nouvelle fois au sommet du Piton de la Fournaise, pour admirer une nième éruption. Deux bonnes heures seront nécéssaires pour atteindre le point de vue, au retour, le repas sera pris au nouveau restaurant panoramique du volcan.

 

>>> Découvrir ce film

>>> Découvrir notre autre film consacré à l'éruption du 13 août 2004



VOLCANS DU MONDE
De magnifiques clichés de Pascal BLONDE et de notre photographe partenaire Jean-Luc ALLEGRE pris au gré de ses nombreux voyages sur notre belle planète (Etats-Unis, Russie, Islande, Afrique, Chili...).

ImageImageImageImage
ImageImageImageImage

>>>
Visiter notre espace photo


GALERIE PHOTO
Venez découvrir nos nombreuses galeries photos consacrées principalement au Piton de la Fournaise. Les plus beaux paysages réunionnais sont également bien représentés...

ImageImageImageImage
ImageImageImageImage
ImageImageImageImage
ImageImageImageImage

>>> Visiter notre espace photo

Accueil  |  Nous joindre  |  Qui sommes nous ?  |  Livre d'or
2000 - 2015 © fournaise.info - Tous droits réservés